Le Rapporteur Spécial au Nations Unies sur la situation des défenseurs des droits humains Michel Forst s’est rendu en République démocratique du Congo lors d’une visite académique du 12 au 18 février 2017 sur invitation de Protection International (PI). Il fut accueilli par des représentants du Bureau Conjoint aux Nations Unies aux Droits de l’homme (BCNUDH), de la Mission de L’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) et de Protection International.

La délegation s’est dabord rendue à Goma aux bureau de la MONUSCO pour une séries de réunions auxquelles ont assisté les représentants de plusieurs organisations locales, défenseurs de droits humains (DDH), activistes, journalistes, femmes défenseuses de droits humains ainsi que partenaires internationaux. Plusieurs DDH ont partagé leurs récits et craintes en dénonçant les actes d’intimidation et menaces dont ils ont été victimes.

Michel Forst s’en ensuite rendu à Bukavu et s’est brièvement entretenu avec des membres de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu. Au cours de l’entretien, le Rapporteur Spécial a mis l’accent sur le courage des défenseurs ainsi que sur le travail d’accompagnement effectué par plusieurs ONG (dont PI et BCNUDH) qui a permit à l’édit provincial sur la protection des défenseurs et des journalistes d’aboutir. Nous noterons qu’il a également été décidé que l’édit connaîtra une étape de vulgarisation afin de permettre sa meilleure compréhension, en particulier dans les zones rurales.

La visite s’est poursuivie par une réunion avec plusieurs représentants d’organisations locales et internationales qui ont mis l’accent sur les défis recontrés par les DDH en termes de sécurité mais également l’impunité des crimes contre ces derniers.

A la suite de cette réunion, le docteur Denis Mukwege a rencontré la délégation à l’hôpital Panzi où la discussion s’est focalisée sur le contexte politique, les jeunes des mouvements citoyens ainsi que les défenseurs de droits humains (DDH) en zone rurale.

IMG_9007

Représentant de PI, Michel Forst, Denis Mukwege

 

La délégation fut finalement reçue par le gouverneur du Sud-Kivu lors d’un entretien marqué par la présence de l’entièreté du gouvernement provincial ainsi que des conseillers du Ministre national des droits humains dépêchés à l’est pour suivre le Rapporteur et prendre part aux réunions officielles. Pour clôturer la rencontre, Michel Forst a loué les efforts mis en place pour l’établissement de l’édit et le nombre relativement faibles d’incidents lors des manifestations dans le Sud Kivu, tout en insistant auprès du gouverneur de la nécessité de diligenter la publication de l’édit sur la protection des DDH et journalistes.