Les défenseurs qui vivent et travaillent dans des zones rurales et isolées sont tout particulièrement exposés à des risques dus à leur isolement. Ils ne sont pas en contact avec des acteurs clés de la protection tels que le Bureau du Haut Commissariat aux droits de l’homme, les Commissions Nationales des Droits de l’Homme, les principales organisations nationales des droits  humains, les autorités nationales ou les ambassades. Par ailleurs, ils ont très peu, voire pas accès du tout aux moyens de communication, de transport et d’information. Ainsi, les défenseurs dans les régions isolées doivent compter uniquement sur eux-mêmes pour assurer leur sécurité et leur protection. 

Néanmoins, ils affrontent souvent des intérêts très puissants – les sociétés, lorsqu’ils s’opposent à un projet d’exploitation des ressources naturelles sur leur terre, ou les intérêts de l’Etat, quand le gouvernement considère les communautés dans les zones isolées comme des opposants politiques. Certains Etats mènent des guerres de basse intensité contre les communautés, les accusant de subversion. Dans les régions où l’Etat combat des groupes armés irréguliers, les défenseurs sont victimes d’assassinats extrajudiciaires, de disparitions et de torture. Parce que cette violence se déroule dans des lieux isolés, les auteurs sont sûrs qu’ils bénéficieront de l’impunité.

Notre action :

• Nous renforçons les capacités des défenseurs qui travaillent dans des endroits ruraux et isolés et leur offrons un soutien adapté à leur environnement de travail.

• Les défenseurs des droits humains dans les régions isolées ont mis en place des stratégies pour se protéger. Ces expériences peuvent être très utiles aux autres défenseurs qui travaillent dans des conditions similaires, c’est pourquoi nous étudions, systématisons et analysons ces mécanismes de protection afin de développer des outils de protection innovants.

• Au Guatemala et en Colombie, nous soutenons la création de réseaux de protection au sein des communautés rurales à travers le renforcement des capacités, des aides et des conseils.

• Nous contribuons à améliorer le contact entre les défenseurs qui vivent dans des régions isolées et les acteurs clés de la protection en veillant à ce que des intervenants les rencontrent et les consultent.