Criminalisation des défenseurs·se·s des droits humains en milieu rural au Kenya | Criminalisation Série #2

Protection International (PI) lance la deuxième édition d'une nouvelle série de publications sur la criminalisation, Criminalisation of rural-based human rights defenders in Kenya – Impact and counterstrategies, qui analyse la criminalisation des défenseurs·se·s des droits humains au Kenya sous ses multiples formes, l'impact et les contre-stratégies utilisées par les défenseurs·se·s​ des droits humains pour combattre et prévenir la criminalisation.

Ouvrir et télécharger le rapport ici (disponible uniquement en anglais) 

Vous pouvez également feuilleter le rapport sur Issuu. 

Ces dernières années, la criminalisation des défenseurs·se·s des droits humains et leur travail au Kenya a été une préoccupation majeure. La criminalisation prend de nombreuses formes et a pour but général d'attaquer les activistes et d'empêcher leur travail. Le rapport atteste que, depuis 2013, suite à l'entrée au gouvernement du parti du Jubilee et du Président Uhuru Kenyatta, la criminalisation des défenseurs·se·s des droits humains a augmenté.

En se concentrant sur les zones rurales et les établissements informels à Nairobi, l'objectif de ce rapport est triple :

  1. Identifier et analyser certaines des stratégies de criminalisation utilisées par les délinquants.
  2. Comprendre l'impact sur les DDH cibles.
  3. Identifier quelques contre-stratégies qui sont utilisées pour combattre et prévenir leur criminalisation.

Protection International espère que le contenu de ce rapport sera utile pour informer les autorités kenyanes de la nécessité de cesser de criminaliser les défenseurs·se·s des droits humains et leur travail. Il cherche également à informer les acteurs clés sur les différentes contre-stratégies et recommandations pour mieux protéger les défenseurs·se·s des droits humains et les organisations de la société civile rurales contre la criminalisation.

Restez en contact

Abonnez-vous à notre newsletter

Passez le mot